03/03/2017

Logan

Nous sommes en 2029. Après une longue vie Logan se trouve au sud des États-Unis. Il conduit une limousine de location pour une entreprise. Après une histoire mouvementée les X-Men n'existent plus. Pire encore, les mutant-e-s semblent ne plus naître. L'espèce est en voie d'extinction et il est rare d'en croiser un membre. Leurs aventures ne sont plus que des histoires pour comics book. Mais Logan n'est pas seul. Il vit avec Caliban et, ensemble, ils s'occupent d'un Charles Xavier dont les pouvoirs semblent poser de gros problèmes. Logan ne souhaite qu'une chose: vivre en sécurité tout en s'occupant de Charles. Malheureusement, une femme le reconnaît et tente de lui parler. Elle essaie de lui demander de protéger une jeune fille nommée Laura.

J'avais trouvé le premier Wolverine très mauvais. Le second était pire encore. Ces deux films m'ont poussé à détester le personnage de Wolverine et ses passages, surtout les récents, dans les X-Men m'ont beaucoup déçu (alors que d'autres personnages bien plus intéressants auraient pu prendre la charge de l'intrigue... oui je parle de toit Days of future past). Et soudain on me parle d'un troisième film, conclusif, autours du même Wolverine. J'étais sceptique. Et, d'un seul coup, j'entends que ce film serait particulièrement réussi! J'étais très intrigué vu l'histoire cinématographique du personnage. Malheureusement, je n'ai pas aimé.

En fait je suis un peu ennuyé. Les acteurs et actrices principales sont plutôt talentueuses. Pour les deux acteurs, ils jouent les personnages depuis longtemps et ce film leur donne l'occasion de créer une petite différence. Ainsi, Xavier semble regretter quelque chose dans son passé. Sans trop en dire, il est logique que ce qu'il a fait ne puisse que détruire Charles Xavier. Son être entier est en contradiction avec les actes qui l'ont brisé. Wolverine, lui, devient un personnage dépressif. Contrairement aux autres films ce n'est plus une machine de guerre indestructible. Son corps commence à lâcher et son esprit a déjà abandonné. Bref, nous avons deux personnages qui sont sur leur fin et le film met en place des scènes réussies sur le sujet. Face à eux, nous avons Laura qui est très bien jouée et qui fait un peu peur. Bref, les personnages sont plutôt réussis et certaines scènes fonctionnement très bien. Mais je trouve l'intrigue très ennuyeuse. Je n'ai pas aimé suivre l'histoire, je n'ai pas aimé son fonctionnement et je n'ai pas aimé la mise en scène du combat. Au final, j'avoue que le film est plutôt bien écrit mais je ne peux pas dire que j'ai apprécié.

*
**
*** Pas mauvais, mais je n’ai pas aimé
****
*****

Image : Site officiel

509-film-page-large.jpg

22/05/2016

X-Men: Apocalypse

C'est fait, j'ai vu le dernier X-Men. D'après ce que j'ai compris les critiques anglophones et francophones sont loin d'être bonnes. Je ne suis pas tout à fait d'accord tout en admettant qu'il y a d'énormes problèmes. Bref, le film débute - après une brève origine d'Apocalypse - dans les années 80. Les événements de Days of future past sont maintenant de l'histoire enseignée à tous les enfants tandis que Mystique est une héroïne. Les relations entre humain-e-s et mutant-e-s ne sont pas parfaites mais se déroulent assez bien tandis que Xavier à l'école qu'il souhaitait. Les X-Men ne sont plus et les menaces mutantes semblent ne plus exister. Bref, tout est au mieux dans le meilleur des mondes. Bien entendu, ce monde magnifique ne peut que cacher une réalité sombre et méconnue. Celle-ci pourrait éclater au grand jour alors que le plus puissant, et le plus ancien, des mutants revient à la vie. Son nom est Apocalypse et il le porte bien.

Que dire de ce film ? Je commencerais par le positif. Le film est plutôt beau. Bien que la musique ne soit pas toujours parfaite certaines scènes sont assez réussies. On sent que le réalisateur a tenté de créer du neuf tout en faisant référence avec l'ancien. Ce n'est pas toujours réussit et parfois ça donne une forte impression de recyclage mais pourquoi pas ? J'ai beaucoup aimé la transformation de Mystique en icône de la paix avec une nouvelle génération qui en a fait son idole. Malheureusement, les points négatifs sont beaucoup plus nombreux. Le premier problème est le personnage de Magneto. Ce personnage est censé être celui qui se prépare à la guerre pour des raisons parfaitement rationnelles. Magneto ne massacre pas sans raisons sauf sur le coup de la colère. Malheureusement, ce film en fait une coquille vide. Même l'acteur semble s'en être rendu compte. Son expression est un vide du début à la fin. Le second problème, plus global, concerne le ton du film. Le réalisateur donne l'impression d'osciller entre grand spectacle et contemplation. Alors qu'il crée des scènes d'action et d'effets spéciaux qu'il tente de rendre impressionnantes dans le même temps il essaie de créer quelque chose de plus intime et surtout de plus réfléchi. Mais il ne peut y réussir puisque les personnages doivent nécessairement prendre en compte les destructions massives qui se forment devant elleux. En fait, je pense que le film s'est trompé de thème. Au lieu d'un énorme super-vilain destructeur une autre partie du film aurait mérité plus de développement et surtout d'être l'histoire principale. Je parle de la quête de Mystique de sauver les mutant-e-s dans un monde pro-mutant-e mais qui, dans l'ombre, a toujours peur et les utilise. Ce monde aurait mérité son film. On aurait pu avoir une histoire qui place les différents personnages face à la réalité et permette de remettre en question leur méthodes et leurs croyances. En l'état, nous avons un film qui ne sait pas quel message offrir et qui se contente de répondre au cahier des charges tout en créant un statu quo vu et revu.

*
**
*** Pas aussi mauvais que je le craignais. Mais le film est vide. Il oscille entre plusieurs idées tout en ne développant pas les aspects intéressants.
****
*****

Image : Site officiel

xmen-apocalypse-gallery-01-gallery-image.jpg

09:24 Écrit par Hassan dans Comics, Film, Marvel, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : x-men, apocalypse | | | |  Facebook

22/11/2015

Wolverine and the X-Men 1. Bienvenue chez les X-Men par Jason Aaron, Chris Bachalo et Nick Bradshaw

Titre: Wolverine and the X-Men 1. Bienvenue chez les X-Men
Auteurs : Jason Aaron, Chris Bachalo et Nick Bradshaw
Éditeur : Panini 6 mai 2015
Pages : 192

Ce premier tome contient les numéros 1-8. Ce n'est pas la grande amitié entre Cyclope et Wolverine. Les mutants sont de moins en moins nombreux et ces deux ont décidé de séparer leur peuple en deux groupes. Alors que Cyclope reste sur Genosha Wolverine décide d'ouvrir un institut afin d'apprendre aux jeunes mutants à se servir de leurs pouvoirs. Wolverine en directeur d'école c'est une idée qu'il fallait oser mettre en place ! L'ennui c'est qu'une école de mutants fait face à bien plus de problèmes que tous les autres établissements scolaires du pays réunis. Il ne faut pas moins d'une journée pour que les bâtiments soient rasés en pleine inspection de l'académie. Et lorsque les caisses sont vides quoi de mieux que de faire un petit tour au casino avec un étudiant capables de manipuler les esprits ?

Je n'aime pas Wolverine. Je trouve atroce que les films X-Men soient toujours centré sur lui et que d'autres personnes bien plus intéressants en souffrent. Mais les critiques très positives envers ce run de Jason Aaron m'ont convaincu de compléter ma collection X-Men avec ce tome (ainsi que le second). Bien que nous ne soyons qu'au début de l'histoire on nous offre déjà plusieurs personnages qui seront probablement écrits de manière plus approfondie à l'avenir. À part ces élèves j'ai apprécié retrouvé Kittie Pride (ma préférée !) dans son rôle de directrice. Le tome est aussi rempli de scènes comiques que j'ai beaucoup appréciées ! Selon moi c'est du tout bon.

*
**
***
**** Drôle et plein d'action. Un premier tome réussi!
*****

Image : Éditeur

51GSQBMfBoL._SX328_BO1,204,203,200_.jpg

10/04/2015

All-new X-Men 3. X-Men VS X-Men par Brian M. Bendis, Stuart Immonen et David Lafuente

Titre : All-new X-Men 3. X-Men VS X-Men
Auteurs : Brian M. Bendis, Stuart Immonen et David Lafuente
Éditeur : Panini comics 04.02.2015
Pages : 136

Ce troisième, et dernier pour l'instant, tome contient les épisodes 11-15 de All-New X-Men. Lors du dernier numéro, dans le second tome, l'un des mutants prenait une décision qui choquait tout le monde. Au début ce tome nous avons un bref retour qui permet de montrer qui prend cette fameuse décision de suivre le renégat Cyclope. Le groupe est donc brisé malgré la colère de Jean (qui effraie tout le monde). Les tensions ont même failli créer un dangereux combat. Cependant, au final, tout le monde se calme. Mais les ennuis sont loin d'être terminé. Les Uncanny Avengers, récemment formés, attaquent l'avion des X-Men afin d'interroger les jeunes venus du passé (le téléphone c'est naze selon Captain America). En effet, ces derniers ont été vus en train de cambrioler plusieurs établissements. L'enquête les conduira à un combat contre des mutant-e-s qu'ils et elle n'ont jamais rencontré mais qui les connaissent.

Pour ce tome on reste dans le style des précédents. Il y a un peu plus d'action mais cela est secondaire face à ce que ces combats montrent. Le premier et le dernier sont des moyens de placer Jean face à ses capacités au aux craintes qu'elles créent aussi bien chez ses amis que chez ses ennemis. Le second place la Sorcière Rouge en jugement (encore) et, surtout, relie les deux frères Summers leur permettant une petite conversation fraternelle dont les deux avaient bien besoin. Pour l'instant je reste convaincu mais je me demande tout de même quand l'intrigue bougera un peu.

*
**
***
**** La lenteur dans la mise en place de l'intrigue semble continuer. Les personnages me semblent bien présentés. J'ai aussi beaucoup aimé le dernier numéro bien plus léger.
*****

Image : Éditeur

 

image_gallery?img_id=7576741&t=1423754483707


07/04/2015

All-new X-Men 1. X-Men d'hier par Brian M. Bendis et Stuart Immonen

Titre : All-new X-Men 1. X-Men d'hier
Auteurs : Brian M. Bendis et Stuart Immonen
Éditeur : Panini comics 26.03.2014
Pages : 128

Ce premier tome contient les numéros 1-5 de All-New X-Men, Voici une série que j'ai beaucoup hésité à prendre. L'histoire se déroule après Avengers Vs X-Men. Cyclope est un fugitif. Les mutants ne sont plus une race en extinction mais ils sont plus haïs que jamais après la tyrannie que le monde a connue. Dans l'école d'enseignement supérieur Jean Grey Henry McCoy est en train de mourir. Mais il ne veut pas quitter ce monde avant d'avoir un peu amélioré les choses. Ce qui semble difficile tandis que Cyclope, avec Magneto, organise des attentats dans le monde entier afin de s'adjoindre de nouveaux mutants. Il décide donc de se lancer dans un mouvement particulièrement peu éthique. Il retourne dans le passé et ramène avec lui les 5 premiers X-Men ! Comment réagiront ces enfants face à leur avenir et à ce qu'ils sont devenus ? Comment réagira le présent ?

J'ai lu du bien et du moins bien sur ces comics. Je ne savais pas trop quoi penser mais j'ai décidé de voir le verre à moitié plein et de donner plus de forces aux critiques positives. D'ailleurs, j'aime bien les X-Men et je voulais lire une de leurs aventures. À la fin de ce premier tome la conclusion n'est pas parfaite. Les auteurs envoient de nombreuses pistes sur les personnages mais aucune ne donne d'effets. La seule chose qui se termine, au moins temporairement, est l'effet de ce voyage sur les jeunes X-Men. En ce qui concerne le présent peu de choses sont dites mis à part Wolverine qui hésite à faire ce qu'il fait de mieux. L'histoire, pour l'instant, est intéressante et j'attends de voir son développement plus approfondi.

*
**
***
**** Un bon début que j'ai apprécié mais j'attends de voir la suite
*****

Image : Éditeur

 

image_gallery?img_id=6873516&t=1394114755730


26/06/2014

X-Men les origines par Mike Carey, Christopher Yost, Sean McKeever, Kieron Gillen, Roberto Aguirre-Sacasa, Trevor Hairsine, Mike Mayhew, David Yardin, Mark Texeira, Leandro Fernandez, Philip Noto, etc

Titre : X-Men les originesimage_gallery?img_id=6994471&t=1399020129667
Auteurs : Mike Carey, Christopher Yost, Sean McKeever, Kieron Gillen, Roberto Aguirre-Sacasa, Trevor Hairsine, Mike Mayhew, David Yardin, Mark Texeira, Leandro Fernandez, Philip Noto, etc
Éditeur : Panini 21.05.2014
Pages : 352

Qui sont les X-Men? D'où viennent-ils? Qui sont leurs ennemis? Des questions qu'il est légitime de se poser quand on ne connaît pas sur le bout des doigts la mythologie entière des mutants de Marvel. Ce tome de 352 pages édité par panini permet de répondre à ces questions. Il regroupe 11 histoires chacune centrée sur un personnage particulier. Comment il ou elle a découvert ses pouvoirs et qu'elle fut sa réaction? Plus important, comment ce personnage s'est-il inséré dans les X-Men (s'il s'est inséré). Les héros et héroïnes mutant-e-s les plus emblématiques vous sont offerts ici dans leur origine.

Je ne suis pas convaincu. Ce qui m'ennuie n'est pas le récit des origines. Bien que je me demande pour quelles raisons il a été décidé de laisser de coté Charles Xavier et Magneto. Ce qui m'embête dans ce tome c'est sa cohérence. D'un côté celle-ci est respectée. A tel point qu'une grande partie des histoires fonctionne selon un schéma comparable découverte des pouvoirs - se cacher - découverte par l'entourage - intervention du professeur Xavier et entrée dans les X-Men. Par contre, chaque numéro est dessiné par une personne différente. Je n'ai rien contre les différents styles en soi, bien que j'apprécie plus certains que d'autres, mais je n'aime pas devoir m'habituer à un nouveau style de dessin toutes les 20 pages car je n'arrive pas à entrer dans l'histoire. Enfin, je ne suis pas arrivé à vraiment m'intéresser aux différents personnages. Mais ça c'est un problème qui me concerne.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare. Pas mauvais mais ces récits ne m'ont pas non plus donné envie d'en savoir plus. Donc je donne la moyenne.

  • À lire.

  • Tolkien.

Image: Éditeur

08:36 Écrit par Hassan dans BD/Comics, Comics, Marvel, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : marvel, x-men, origines | | | |  Facebook

24/05/2014

X-Men Days of Future Past

Est-ce qu'il existe une seule personne qui n'est pas au courant de la sortie de X-men Days of future past? Si c'est le cas on peut légitimement se demander comment cela est possible vu l'énorme marketing fait autours de ce film. Pour ce nouveau volet, introduit dans une scène post-générique du dernier - immonde - Wolverine, on retrouve à la fois le casting de First Class et de la première trilogie. Le début nous projette dans le futur. Le monde n'est plus que ruines gardées par des robots quasiment indestructibles nommés les Sentinelles. Les mutants et leurs sympathisants sont enfermés dans des camps et exterminés sans pitiés. Mais, dans cette époque sombre, les héros du passé existent encore et luttent pour leur vie. Jusqu'à ce qu'un espoir les pousse à se réunir pour un dernier combat. Leur but: envoyer Wolverine dans le passé, en 1973, pour changer le futur de la race mutante. Car la conception des Sentinelles commencent à cette époque par un meurtre. Pour empêcher cela Wolverine aura besoin aussi bien de Magneto que du Professeur X. Mais ni l'un ni l'autre ne sont les même dans ce passé.

Je ne sais pas vraiment comment présenter mon avis sur ce film parce que, contrairement à cette horreur de Wolverine 2, je me suis contenté de regarder l'écran avec des yeux qui brillaient et une seule pensée en tête: c'est trop cool! Oui j'aime bien les X-Men depuis tout petit. Les films n'ont guère changé cet avis et ce nouveau volet encore moins. Bien que l'histoire soit dense, on se trouve entre deux époque avec le double de personnages, le film n'est pas aussi difficile à suivre que je ne l'aurais cru. Le choix de ne pas trop montrer la vie dans le futur est très bon. On en sait juste assez sans qu'il y ait besoin de trop s'attarder sur les évidences. Les événements du passé sont beaucoup plus intéressants. Face à un Magneto qui lutte on trouve un Charles Xavier qui abandonne et laisse l'école tomber en ruines. Le contraste entre le Charles du futur, plein d'espoir dans un monde sombre, et celui du passé, sans espoir dans un monde brillant, m'a intéressé. Mais le propos du film ne concerne pas tous ses hommes ni les ajouts en mutants (aussi cool qu'ils et elles puissent être). Non, le propos concerne Mystique/Raven. Cette dernière, après avoir choisi le camps de Magneto, se bat seule pour sauver les mutants. Son combat est celui du choix entre Magneto et Xavier. Celui de la guerre et celui de l'espoir. Tout repose sur elle et son personnage aurait pu avoir plus de place à l'écran. Je vous conseille aussi de rester pour la scène post-générique qui introduit le nouveau méchant de la franchise. Et ce ne sera pas facile pour les X-Men.

  • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers.

  • Twilight.

  • Film de vacances.

  • Bon scénario. Bien entendu ce film n'est pas parfait. Il est dense mais réussit. Aussi bien les scènes d'action que les scènes d'introspections sont réussies. Les nouveaux mutants géniaux et les anciens toujours aussi bons. J'ai beaucoup aimé

  • Joss Whedon.

Image: Site officiel

Xmen-Character-Mashup.jpg

11:34 Écrit par Hassan dans BD/Comics, Comics, Marvel, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marvel, x-men | | | |  Facebook

16/05/2014

X-Men season one par Dennis Hopeless et Jamie McKelvie

Titre : X-Men season one
Auteurs : Dennis Hopeless et Jamie McKelvie
Éditeur : Panini 2012
Pages : 112

Il y a quelque temp je lisais Thor season one. Cette fois j'ai emprunté X-Men season one. Le but reste de présenter rapidement les origines des héros et héroïnes de l'univers marvel. Ce tome, surprise, s'intéresse aux X-Men. Nous nous retrouvons donc derrière les épaules de Marvel girl, alias Jean Grey, alors qu'elle entre pour la première fois dans l'institut Xavier. Bien entendu, ce bâtiment cache plus qu'une école pour mutants. C'est aussi la base des tout premiers x-men. Ces derniers s'entrainent et sont lâchés en mission pour aider les gens et lutter contre les troupes de Magneto. Mais les autorités et les gens font-ils vraiment la différence entre les deux?

J'avais bien aimé le tome sur Thor. J'ai détesté ce tome sur les X-Men. Il y a plusieurs raisons à cela. Tout d'abord nous sommes jeté en plein dans l'histoire sans même savoir qui sont Xavier, Magneto et les autres mutants. On doit se contenter des connaissances que l'on a déjà et grappiller ce qui est offert. Ensuite, la chronologie est très perturbante. Les auteurs nous font passer du présent au passé voir au futur sans vraiment expliquer ce qui s'est déroulé et la présence des X-Men en ces lieux. Ainsi, on entre en plein dans le vif du sujet dans une base de l'armée et, plus tard, on se trouve sur un volcan avec des dinosaures sans comprendre pourquoi. Enfin, je n'aime pas du tout l'idée des auteurs de ne pas terminer l'histoire. Je veux bien qu'elle n'est pas censée être compliquée mais un semblant de conclusion aurait été très sympathique. Je passe mon tourd sur ce season one.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette. Loin d'être intéressant, mal écrit, sans intérêts.

  • Roman de gare.

  • À lire.

  • Tolkien.

Image: Panini

image_gallery?img_id=5668783&t=1351863110373

19:10 Écrit par Hassan dans BD/Comics, Comics, Marvel, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marvel, x-men, season one | | | |  Facebook

27/07/2013

The Wolverine

Des années ont passé depuis que Wolverine a été obligé de tuer Jean. Mais il ne s'en est toujours pas remis et vit une existence solitaire dans une montagne avec un ours comme seul ami. Chaque nuits il fait des cauchemars sur Jean et son amour pour elle. Mais sa solitude sera bientôt dérangée par une japonaise qui souhaite l'emmener à Tokyo. En effet, un vieil homme s'y trouve qui souhaiterait lui parler. Cet homme n'est autre qu'un ancien soldat japonais que Wolverine a sauvé le jour de la bombe nucléaire. Il souhaiterait remercier son sauveur une dernière fois et lui offrir un cadeau: la mortalité. Wolverine n'a à peine le temps d'être surpris avant d'être pris dans un combat politique interne à la famille qui le conduira dans le Japon entier.

Le premier Wolverine était un énorme fiasco. On pouvait s'attendre à mieux pour celui-ci vu la hausse graduelle de qualité des films de super-héros. Malheureusement ce n'est pas le cas. Ce film est un amoncellement de combats et de paysages sans intérêts. Wolverine est très malmené et ce qui lui est fait subir peut être qualifié de torture. Le seul point intéressant du film, mis à part la scène post-crédits qui pose beaucoup de questions, est le traitement de l'envie de mortalité de Wolverine face à l'envie d'immortalité d'autres hommes. Mais ceci n'est qu'à peine dépeint avant de passer à une autre bagarre. La plus grosse faille de ce nouveau film est aussi l'incapacité absolue de m'identifier aux personnages et aux situations dans laquelle je me suis trouvé. C'est à peine si j'ai trouvé de l'intérêt à m'intéresser à ce qui se déroulait sur l'écran. Fuyez sera mon seul conseil valable.

  • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers. Je ne vois vraiment pas ce qui pourrait sauver ce film. On pourrait arguer de la scène post-crédits mais vaut-elle vraiment un ticket de cinéma et 2 heures de souffrance? Ma réponse est clairement négative.

  • Twilight.

  • Film de vacances.

  • Bon scénario.

  • Joss Whedon.

Image: Allociné

20465860.jpg

12:45 Écrit par Hassan dans héros, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : wolverine, x-men | | | |  Facebook

05/06/2011

X-Men First Class

Qui ne connaît pas les X-Men? Ces mutants aux pouvoirs terrifiants et puissants qui tentent de conserver un état de paix dans le monde entre les humains et les possesseurs de pouvoirs tout en protégeant et entraînant ces dernier? Ceux-ci sont dirigé par le Professeur X qui a mis en place un institut dans lequel il recueille les mutants. Mais quelle est l'origine des X-Men, du Professeur X et de Magnéto? C'est la question à laquelle répond ce film. Le début du film nous permet d'observer la jeunesse du Professeur, de Magnéto et de Mystique. Le premier vit dans un manoir anglais et fait de brillante études en génétiques tout en draguant les étudiantes avec ses connaissances (comme quoi la génétique c'est sexy) tout en vivant avec Raven, la future Mystique. Magnéto, lui, est en proie aux expérimentations sadiques d'un nazi qu'il poursuivra de nombreuses années pour se venger. C'est cette poursuite qui permettra au Professeur et à Magnéto de se rencontrer. Ils s'allieront pour combattre cet ancien nazi qui semble souhaiter mettre en place une guerre nucléaire.

Que penser de ce film? J'ai, personnellement, plutôt aimé mais il est vrai que je suis un public quasiment acquis d'avance puisque j'apprécie depuis longtemps les X-Men. Ce qui explique que j'ai apprécié ce film alors qu'il n'est surtout qu'un film d'action, spectaculaire dans certaines scènes il est vrai. Magnéto, ou Erik, est l'un des personnages les plus appréciables de ce film puisque l'on suit sa genèse. Comment il en vient à suivre une position contraire à celle de Charles Xavier sur les mutants. On apprend, surtout, qu'il a appris à utiliser son pouvoir dans la souffrance et la colère ce qui implique certaines choses. Charles, lui, à l'air d'un adolescent pas très sérieux. Mais ce qui me déplait le plus chez lui c'est son air un peu méprisant. On y trouve aussi un certain nombre de scènes drôles. Celles-ci existent surtout lors du recrutement de leur équipe par Charles et Erik. C'est d'ailleurs lors de ce recrutement que Wolverine fait une apparition courte mais remarquée. Il est aussi intéressant d'intégrer la connaissance publique des mutants dans le cadre de la guerre froide et de la crise des missiles de Cuba. Ainsi, les mutants y sont fortement impliqué et y sont dévoilés aux yeux des dirigeants du monde.

Image: site officiel

wp0_s.jpg

12:11 Écrit par Hassan dans Film, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : x-men | | | |  Facebook