« Folâtrer avec les démons » - Sabbat et chasse aux sorciers à Vevey (1448) par Martine Ostorero

Titre : « Folâtrer avec les démons » - Sabbat et chasse aux sorciers à Vevey (1448)
Autrice : Martine Ostorero
Éditeur : Cahiers Lausannois d'Histoire Médiévale 2008
Pages : 323

La Suisse fut l'un des berceaux de la chasse aux sorcières. Inévitablement, de nombreuses recherches ont permis de mieux comprendre cette histoire. Une partie importante de ces recherches, mémoires et thèses, sont publiées au sein des Cahiers Lausannois d'Histoire Médiévale. Ce livre est la réédition de l'une de ces recherches menées par Martine Ostorero, connue pour son expertise concernant le sujet.

Le livre est divisé en 6 parties. La première partie permet à l'autrice de situer les différents procès qu'elle analyse. Elle nous explique non seulement comment l'inquisition est mise en place en Suisse romande mais elle explicite aussi la procédure et les membres du tribunal. Ceci nous permet de comprendre non seulement comment les personnes accusées sont entendues mais aussi de nous rendre compte du lien fort entre les différentes personnes, qui se connaissent au moins de noms.

Les trois autres parties sont les présentations et analyses des procès proprement dit. L'autrice en fait un examen précis suivant presque au jour le jour les événements. Ces analyses se suivent de la même manière que les procès démontrant le lien entre les trois personnes, qui se mentionnent mutuellement. Ce sont deux hommes et une femme qui sont accusées. De ces trois personnes, seule la dernière va être pardonnée, à l'aide de soutiens politiques probablement, mais au prix d'une pénitence couteuse en temps et en argent.

Les deux dernières parties permettent de resituer les trois procès dans un espace et une temporalité plus longue. En particulier, l'autrice examine les termes utilisés. Par exemple, elle explicite la signification du mot vaudois, une hérésie, utilisé pour décrire les trois personnes jugées. Cette partie tente aussi d'expliquer pour quelles raisons une chasse a lieu à cette époque. L'autrice fait l'hypothèse d'un lien avec la guerre de Fribourg qu'elle valide par un exemple ultérieur dans un contexte similaire.

Ces différentes parties sont très intéressantes. Elles sont d'autant plus riches qu'elles sont suivies de l'édition traduite des trois procès, nous permettant de lire le texte même des questions et réponses traduites par un notaire. L'autrice nous offre aussi plusieurs textes en annexes, malheureusement en latin, ainsi que des notices biographiques des personnes impliquées et une très utile chronologie. Ces différents ajouts font de ce livre un indispensable pour une personne qui souhaite mieux comprendre un épisode particulier tout en souhaitant lire les textes traduits.

Image : Éditeur

Commentaires

  • Dans les hauts de Lausanne se trouve un champ bordé d'arbres, à la Blecherette, c'est à cet endroit que fut brûlée vive la dernière femme vaudoise, aucun monument, aucune plaque commémorative, comme si il s'agissait d'une pause provisoire !

    Pourquoi, eh bien parce que premièrement le canton de Vaud bat tous les records en matière d'exécution de sorcière et cela au niveau mondial et ensuite, car la date de cette dernière barbarie pourrait faire monter des frissons. Nous voyons que le ménage a également été fait sur le net que le canton de Vaud continue de censurer sur ce sujet.

  • Bonjour,

    Martine Ostorero recense 15 productions concernant spécifiquement le cantond e Vaud. La censure me semble bien incapable de fonctionner.

  • Hassan, il me semble que les travaux de Mme. Ostorero se concentre sur une époque proche du moyen-âge, je parlais de l'époque des lumières !

  • De plus, de très nombreuses femmes ont été assassinées de manière atroce durant le 20ème siècle et par les mêmes églises !

    Comme cette fillette retrouvée enterrée dans un canton suisse-allemand morte à cause de plombs fondu introduit, vous imaginez où, c'était il n'y a pas 40 ans !

  • Petit détails, l'église catholique et le vatican refuse encore aujourd'hui d'annuler les excommunications des femmes assassinées pendant des siècles, voir des millénaires !

  • Si vous êtes en contacte avec Mme. Ostorero, pourriez-vous lui demander à propos de cette femme brûlée vive à la Blecherette danjs les hauteurs de Lausanne ?

    Quantité d'articles sont expurgés du net, comme par hasard !

  • Je ne suis pas en contact avec la professeure Martine Ostorero. Mais j'apprécie son travail.

  • Disons que parler d'il y a 600 ans pour mieux éluder ce qu'il s'est passez il y a 2 siècles est également intéressant, mois ce que je me demande, c'est pourquoi il y a 15 ans, il y avait plusieurs articles sur le net et qui parlait de cette femme brûlée à Lausanne il y a 2 siècle et que maintenant, je ne trouve plus rien ?

    L'énorme travail fait par la professeure Martine Ostorero n'est pas du tout en cause, au contraire, en ce qui me concerne, c'était juste un coup de gueule contre les manipulations opérées sur le net, des milliers d'articles il n'y a pas si longtemps était accessibles sur le net, depuis 3 ou 4 ans, des petits "génies" de l'informatique sont payés pour enfuir pas mal de données sous des tonnes d'autres articles "politiquement correctes", comme si le passé allait nous rattraper !

    Meilleures salutations à vous Hassan et sachez que j'apprécie grandement vos notes très instructives et d'une qualité remarquables.

  • Les articles peuvent être régulièrement archivés. Depuis quelques années, il y a un effort pour rendre disponible les anciens numéros sur internet. Mais tous les journaux ne sont pas disponibles et certains sites demandent un abonnement.

    Merci, j'essaie de faire du mieux possible sans aucunement revendiquer écrire des recension (c'est un exercice bien plus difficile que mes présentations).

  • Hassan, vous n'êtes aucunement concerné, vous faites un travail magnifique, c'était un élan de mauvaise humeur alors que je cherchais un exemple vaudois qui a disparu de la toile, alors que je l'avais facilement trouvé, même sans l'avoir cherché, il y a quelques années.

    Je sais que les états travaillent beaucoup pour se reluire l'écusson !!

    Vous ne faites pas "mieux que possible" vous excellez et votre blog est magnifique !

    meilleures pensées

Écrire un commentaire

Optionnel