East of west 10 par Jonathan Hickman et Nick Dragotta

Titre : East of west 10
Auteurs : Jonathan Hickman et Nick Dragotta
Éditeur : Image Comics 22 juillet 2020
Pages : 128

Depuis le début il était annoncé que la fin des temps approchait. À la suite du retour de Mort et de sa femme, Xiolian, les nations des Amériques se sont heurtées les unes contre les autres. Dans ce combat deux nations sont tombées face à un ennemi interne ou externe. Une nation observe. Tandis que deux autres se préparent à la dernière guerre, celle qui permettra de savoir qui va fonder le futur ou le détruire. Alors que l'humanité des Amériques continue à sa battre les Cavaliers, elleux, résolvent leurs propres problèmes.

SPOILERS

Il est difficile de terminer une histoire. Surtout quand cette histoire s'annonce parler d'un problème dans ce qui est conçu comme un fonctionnement normal du monde. Encore plus lorsque l'histoire annonce parler de la fin avec une guerre pour tout détruire et un être destiné à supprimer le monde. Sans pour autant faire exactement ce que l'on attendait, ce dernier volume réussit à terminer son histoire.

Il termine son histoire tout simplement en annonçant que la fin est aussi un début. Ainsi, la guerre et la destruction ont mis fin à un monde. Mais celui-ci peut être refondé sur de nouvelles bases, si possible plus saines. Selon moi, c'est une bonne fin.

*
**
***
****
***** Oui, je suis satisfait de la fin de cette série

Image : Éditeur

Les commentaires sont fermés.