Batwoman

Gotham a perdu le Batman. Depuis sa disparition la police travaille avec une organisation privée : Crow Security. Celle-ci s'occupe de la protection des personnes les plus riches de Gotham en leur offrant des voitures blindées et des barrières de protection. La ville est donc divisée entre riches et pauvres avec une milice privée entre les deux. Sur pression du commandant de la milice, Jacob Kane, le batsignal est sur le point d'être éteint définitivement. Mais la ville n'est pas d'accord. Pire, un nouveau gang en profite pour attaquer la ville permettant à quelqu'un de nouveau de porter le manteau du Batman : Batwoman.

SPOILERS

Certes, la série met en avant des vilains hebdomadaires dans 20 épisodes. Mais ces aventures sont surtout un moyen, pour la série, de parler de la famille Kane. En effet, les personnages principaux sont forcés de combattre entre elleux. Jacob Kane veut vaincre Batwoman et tuer Alice. Kate Kane veut sauver Alice et travailler avec son père que ce soit en tant qu'elle-même ou en tant que Batwoman. Et Alice veut se venger de son père, Jacob, et se rapproche de sa sœur Kate. Ce drame familial est particulièrement réussi lorsqu'on suit la prestation de l'actrice qui joue Alice : Rachel Alice Marie Skarsten.

En dehors de cela, la qualité de la série est variable. On ne croit pas toujours aux différents personnages qui sont mis en avant ni en certains des événements. Ce qui m'ennuie le plus est l'absence de résolution. Cette première saison semble être une sorte d'introduction à la suite de la série. Malheureusement, Ruby Rose a décidé d'abandonner son rôle de Batwoman au sein de celle-ci. Je me demande comment les scénaristes vont réussir à donner du sens à des intrigues qui se concentrent fortement sur la famille Kane avec l'arrivée d'une nouvelle Batwoman pour la saison 2. J'espère aussi que celle-ci ne subira pas l'ombre de la première Batwoman pour le reste de la série. Bref, on peut se poser beaucoup de questions en ce qui concerne le destin de cette série de la CW.

*
** 
*** Une série de qualité variable, il faudrait surtout savoir ce qu'elle va devenir
**** 
*****

Les commentaires sont fermés.