• The 100 saison 7

    Les 100 n'ont jamais été 100. À l'origine, il y avait 100 enfants chargés de tester l'habitabilité de la Terre. Les morts furent nombreuses et les 100 ont rapidement compris qu'illes n'étaient pas les seuls survivant-e-s. Les événements ont mené à de nombreux crimes et compromissions en vue de survivre face aux dangers de la Terre. Mais celle-ci est morte. L'humanité est partie dans les étoiles et a découvert Sanctum. Une lune habitée par des humain-e-s et leur dirigeant-e-s divinisé-e-s. Une guerre a eu lieu, les divinités ont perdu. L'humanité pourrait maintenant tenter de vivre en paix, et de comprendre les anomalies de Sanctum.

    SPOILERS

    Rare sont les séries à réussir à créer une fin acceptable. Les 100 arrivent à se terminer. Certes, l'idée de l'ascension semble tomber comme un cheveu sur la soupe. Rien ne préparait à aller dans cette direction et une grande partie de la saison 7 implique d'expliquer ce qu'est l'ascension et comment l'atteindre. On peut aussi déplorer une fin un peu injuste pour Clarke. Depuis le début de la série, elle tente de permettre à d'autres de survivre. Mais elle n'est la seule à avoir fait de mauvais choix ou à avoir pratique des atrocités. Pourtant, elle est l'unique personne à être punie par cette fin (heureusement, on m'a communiqué une courte fan fiction qui écrit une fin bien meilleure).

    Cette série pose la question de la survie et des actes nécessaires. Depuis la saison 5 et 6, elle pose aussi la question de la nécessité d'aller plus loin que la survie et de faire mieux que nos ancêtres. Cet aspect, à la fin de la saison, devient le point central de la série. En effet, l'ascension n'est possible que si l'humanité réussit à prouver sa capacité à stopper le cycle de la violence. Même si les dernières scènes pourraient semblent un peu artificielle, je trouve qu'elles fonctionnent bien. Il y aura donc eu 7 saisons avec une fin que je considère acceptable.


    ** 
    *** 
    **** Une dernière saison imparfaite mais globalement bonne
    *****

    Image : IMDB