Le Japon pré-moderne 1573-1867 par Ninomiya Hiroyuki

Titre : Le Japon pré-moderne 1573-1867
Auteur : Ninomiya Hiroyuki
Éditeur : CNRS 2017
Pages : 234

Je ne connais pas l'histoire du Japon. Je ne suis pas non plus fasciné par la culture japonaise comme certaines personnes peuvent l'être. Ce qui ne veut pas dire que je ne m'y intéresse pas, tout en avouant mon absence de connaissances dans le domaine. En dehors de quelques séries adaptées d’œuvres japonaises, je ne connais que peu de choses. Souhaitant réparer un manque dans ma culture générale, je me suis lancé dans ce petit livre qui promettait d'être une introduction à une période précise de l'histoire du Japon.

Il m'est impossible de savoir si comment ce livre s'inscrit dans l'historiographie, si c'est une bonne lecture ou quelles sont ses réelles limites (en dehors de celle que je peux trouver malgré mon manque de connaissances). Le premier point à mettre en avant concerne le but de ce livre. C'est un tiré à part d'un chapitre précis, offert à l'écriture à Ninomiya Hiroyuki, au sein d'un projet plus large malheureusement indisponible actuellement. Ainsi, ce livre commence et se termine de manière abrupte. L'auteur considère que nous savons ce qui s'est déroulé après et que la continuité sera offerte par un autre chapitre. Ce n'est pas le cas pour cette édition, ce qui crée une certaine forme de frustration.

Ce livre est aussi un exercice synthétique. Le but de l'auteur est de communiquer des informations de base sur une période précise, on perd en complexité mais cela permet à des personnes profanes de mieux suivre les événements. Le livre est constitué aussi bien de chapitres événementiels, le premier et le dernier chapitres ouvrent la période et la referme, que d'étude socio-économique. Nous avons une vision complète de la période, au prix de quelques répétitions et de simplifications. En ce qui me concerne, c'était acceptable. Trop de complexité ne m'aurait pas permis de vraiment entrer dans ce livre.

Il est dommage que ce livre ne soit pas accompagné d'une bibliographique, il y a des notes de bas de pages, qui permette de savoir vers quels livres se diriger pour une thématique précise. Mais ce que je déplore sont l'absence d'annexes concernant les biographies des personnes nommées et d'un glossaire pour les personnes, comme moi, qui ne sont pas familières des termes. Cependant, la lecture n'est pas forcément obérée par ces quelques manques. Au contraire, je souhaite en apprendre plus.

Image : Éditeur

Écrire un commentaire

Optionnel