Doctor Who Flux (saison 13)

SPOILERS SAISON 12

La Doctor, lors du final de la saison 12, a appris un secret la concernant. Elle n'est pas une simple Timelady. Elle est l'originale, celle qui a permis à la civilisation des Timelords de devenir l'espèce dominante dans l'univers. Elle n'a aucune limite de régénération, au contraire des autres membres de son espèce. Lors de ses vies passées, elle a été au contact d'une entité nommée la Division. Celle-ci est crainte dans l'univers entier mais personne ne sait ce qu'est la Division. La Doctor décide d'enquêter et de comprendre son passé. Mais alors qu'elle touche au but en trouvant un membre de la Division un événement cataclysmique met en danger l'existence de l’univers : le Flux.

SPOILERS / BILAN

Cette saison 13 est la dernière saison pour Jodie Whitaker et Chriss Chibnall (le showrunner). Il ne reste que trois épisodes spéciaux qui permettront d'offrir une régénération et de donner les clés de la série au prochain showrunner : Russell T Davies. On peut donc faire un petit bilan. Cette saison 13 est concentrée sur un événement particulier qui existe à cause de la Doctor. Chriss Chibnall ne lésine pas sur les destructions ni sur les révélations. On apprend enfin d'où provient la Division et quelle est la place de la Doctor en son sein. On nous offre aussi les ennemis les plus... colorés de l'histoire de la série. J'ai eu un peu de mal à les prendre au sérieux mais, finalement, je les ai acceptés. Cette saison 13 semble, au premier regarde, chaotique. Mais l'ajout de détails entre les épisodes montre que Chibnall a bien pensé le fonctionnement de sa dernière saison. En ce qui me concerne, c'est une réussite.

Faisant donc le bilan de cette ère. Personnellement, j'ai beaucoup apprécié la Doctor jouée par Jodie Whitaker. Elle est bien plus pacifique que les autres incarnations, jusqu'à l'incapacité à agir de temps en temps (comme on l'a vu dans les épisodes concernant la partition des Indes et Rosa Parks). Elle est aussi particulièrement positive bien qu'elle cache de nombreux aspects de son histoire à sa Fam.

J'ai beaucoup apprécié que l'on ait plusieurs compagnons et compagnes lors de ces saisons. Cela permet de leur donner plus d'importances et le départ de deux d'entre-eux a été bien écrit et bien préparé. On aurait eu une saison uniquement entre Yaz et la Doctor si une nouvelle personne n'était pas arrivée. Personnellement, j'aurais apprécié que la série donne plus de temps entre les deux femmes pour construire leur relation. Mais Dan est un bon personnage qui est autant capable de donner rendez-vous à une amie pour voir si leur relation peut devenir romantique que de lutter contre des Sontarans à l'aide d'un wok prêté par sa mère.

Certes, les saisons de Chriss Chibnall et de Jodie Whitaker sont plus tranquilles. IL faut un peu de temps pour s'y habituer après la flamboyance de Steven Moffatt. Mais Chriss Chibnall réussit à créer des épisodes qui s'intéressent aux questions actuelles sans trop forcer. Du moins, en général. J'ai toujours du mal à accepter l'épisode Orphan 55. Sous Chriss Chibnall, la série est aussi devenue plus proche des gens "normaux". Elle est bien plus diverse aussi bien en ce qui concerne les corps, les âges que les personnes racisées.

Le style d'écriture de Chriss Chibnall n'a pas plus à tout le monde. Personnellement, j'ai apprécié sa manière d'écrire la Doctor. Plusieurs épisodes sont très bons justement parce que Chris Chibnall ne force pas la Doctor à agir et donc à prendre la place d'une white savior. J'ai aussi beaucoup apprécié Jodie Whitaker et ses collègues. Voir Jodie Whitaker déguisée en fée pour son anniversaire ou jouer la Doctor, chez elle, lors de la pandémie pour offrir de l'espoir aux enfants et aux adultes fut très précieux pour les fans. Selon moi, Jodie Whitaker méritait plus de temps dans le rôle. En tout cas, sa présence dans la série restera un bon souvenir.


** 
*** 
**** 
***** Un peu triste d'arriver à la fin de la Doctor de Jodie Whitaker

Image : IMDB

Site officiel

Les commentaires sont fermés.