Stargirl saison 2

La nouvelle Justice Society of America a vaincu la Injustice Society of America. Mais les événements de la nuit durant laquelle plusieurs membres de la Injustice Society sont morts pèsent lourd sur les jeunes membres de la JSA. Yolanda culpabilise pour la mort de Brainwave, Rick se demande pourquoi il a laissé Grundy vivre. Les enfants des membres de la injustice Society ne comprennent pas pourquoi leurs parents sont morts ou en prison, les menant sur la voie d'une envie de vengeance. C'est ce moment qu'attendais Eclipso pour entrer en scène, corrompre et détruire les amitiés de l'intérieure.

SPOILERS

La première saison de Stargirl parlait d'héritage et de passage de génération. Les jeunes membres de ce qui deviens une nouvelle JSA devait apprendre l'histoire pour essayer de comprendre leur place dans le présent en tant que nouvelle incarnation de personnes mortes ou disparues. Il y avait surtout une intrigue importante autours de Rick et une autre concernant Whitney. Les deux apprenant qui sont réellement leurs pères. L'un étant un héros, l'autre un menteur. Bien que l'idée d'héritage reste importante, cette seconde saison parle d'autre chose.

Au centre de cette saison 2 se trouve la question du bien et du mal. Jusque-là, la JSA n'avait pas connu de personnages réellement maléfique. C'est le cas d'Eclipso qui apprécie torturer psychologiquement ses victimes. Les autres personnages pensaient bien faire, aiment casser les règles ou souhaitent simplement se venger. Alors qu'Eclipso incarne le mal absolu, les humain-e-s de la série incarne des nuances de bien et de mal. La série nous dit que personne n'est dans l'absolu, mais que l'on navigue selon les circonstances. Simpliste et souvent entendu? Oui, mais cela fonctionne dans le cadre d'une série qui se veut agréable à regarder.


** 
*** 
**** Adolescente, un peu naïve mais c'est l'identité de la série qui veut ça et ça me plait
*****

Image : DC

Écrire un commentaire

Optionnel