The Gilded Age 1

The Gilded Age est une série réalisée par les même personnes qui ont créé Downton Abbey. Au lieu de la campagne anglaise et d'une famille aristocratique nous suivons les aventures de plusieurs familles au sein d'une rue riche de New York vers la fin du XIXe siècle. Ces familles sont divisées en deux selon leur accord avec les traditions mais aussi, et surtout, selon leur statut de nouveaux ou de vieux riches. En effet, la Société des vielles familles garde jalousement l'entrée au sein de leur club face à l'arrivée de nouveaux riches qui tentent de se faire une place en accord avec leurs finances. La série suit deux familles principales. L'une est une vieille famille tenue par Agnes van Rhijn qui accepte d'entretenir leur nièce désargentée après la mort de son père (Marian Brook). La seconde famille sont les Russell. Le père de famille est devenu riche à l'aide du chemin de fer et la mère de famille fait tout son possible pour entrer dans la Société.

SPOILERS

Quoi de mieux que d'observer des riches parler de problèmes de riches avec d'autres riches? Là où nous avions uniquement une famille et son équipe de servant-e-s nous avons tout une rue! Une rue entière constituée de vieilles histoires et de rancœurs. Comme c'est le cas pour Downton Abbey, les costumes et les objets sont très réussis et magnifiques. On a réellement l'impression d'entrer dans la haute société du XIXe siècle à New York. J'ai particulièrement apprécié l'épisode qui montre l'illumination d'un immeuble par Edison. C'est une époque d'opportunité pour les personnes qui veulent devenir riches, du moins c'est ce que souhaite montrer la réalisation.

Car The Gilded Age souffre du même défaut que Downton Abbey: les questions sociales. Dans Dowton Abbey les relations de classe étaient apaisées, en contradiction avec la réalité historique, et les dernier épisodes montrent des servant-e-s montant l'échelle sociale sans aucun problèmes. Nous avons la même vision peu réaliste des relations de classe dans The Gilded Age, qui se double d'une mauvaise mise en avant de la question du racisme. Celui-ci semble presque anecdotique. Quelque chose qui existe mais qui n'est pas accepté par les personnes éduquées (qu'elles soient riches ou pauvres). À peine la série mentionne-t-elle des questions systémiques. On ne peut tout simplement pas croire la manière dont la série dépeint les relations entre personnes blanches et noires. Comme pour le cas de Downton Abbey, je pense que la réalisation est tout simplement incapable d'écrire et de montrer des relations sociales réalistes si elles impliquent des questions de racisme, de misogynie et classisme.


** 
*** 
**** Beau mais les même problèmes que Downton Abbey
*****

Image : IMDB

Site officiel

Écrire un commentaire

Optionnel