panini - Page 3

  • Avengers 1. Le monde des Avengers par Jonathan Hickman, Jerome Opeña et Adam Kubert

    Titre: Avengers 1. Le monde des Avengers
    Auteurs: Jonathan Hickman, Jerome Opeña et Adam Kubert
    Éditeur: Panini comics 4 juin 2014
    Pages: 144

    Ce premier tome contient les numéros 1-6 de Avengers (vol. 5). Les menaces que subissent la Terre et l'Humanité sont de plus en plus importantes. Un jour il y aura une menace sur laquelle personne ne pourra agir. En vue de cette future destruction deux hommes ont une idée. Ces hommes ce sont Steve Roger, Captain America, et Tony Stark, Iron-Man. L'idée est d'étendre le nombre et l'influence des Avengers au-delà du petit groupe qu'ils sont afin de pouvoir répondre à des dangers d'une nature sans précédent. Ils se mettent donc à recruter tout en transformation le fonctionnement de l'équipe. Et ils font bien. Car une menace a pris possession de Mars alors qu'une garde alien est attaquée par de mystérieux envahisseurs. Tous les signes sont là : une guerre se prépare.

    Je suis confus. Ce tome me semble très difficile à comprendre. Mais commençons par le début. J'ai presque décidé de ne pas lire cette série. Je trouvais les dessins très moches. Mais, vu les bonnes critiques, je suis passé au-dessus et je me suis lancé. J'ai tout de même un peu de mal avec le graphisme mais je peux m'y faire. Ce qu'il m'est plus difficile à pardonner c'est la confusion de l'intrigue. Le passé se mêle au présent qui se mêle au passé. On ne sait ni où ni quand on se trouve en parcourant les pages de ce comics. Les événements sont entrecoupés par des histoires qui racontent l'origine de héros qui, pourtant, ne sont pas vraiment présentés. Il y a donc de nombreux personnages dont je n'avais jamais entendu parler. Ajouter à cela une intrigue mêlée à des événements de nature mythologique et j'ai beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. Pourtant, il semble y avoir un fil rouge. Je verrais bien s'il existe vraiment.

    *
    **
    *** Étant donné que je n'ai pas tout compris je peux difficilement mettre une note. Je choisis donc la neutralité et j'attends de voir la suite pour véritablement faire un choix.
    ****
    *****

    Image : Éditeur

     

    image_gallery?img_id=7087276&t=1402124422467


  • All-new X-Men 3. X-Men VS X-Men par Brian M. Bendis, Stuart Immonen et David Lafuente

    Titre : All-new X-Men 3. X-Men VS X-Men
    Auteurs : Brian M. Bendis, Stuart Immonen et David Lafuente
    Éditeur : Panini comics 04.02.2015
    Pages : 136

    Ce troisième, et dernier pour l'instant, tome contient les épisodes 11-15 de All-New X-Men. Lors du dernier numéro, dans le second tome, l'un des mutants prenait une décision qui choquait tout le monde. Au début ce tome nous avons un bref retour qui permet de montrer qui prend cette fameuse décision de suivre le renégat Cyclope. Le groupe est donc brisé malgré la colère de Jean (qui effraie tout le monde). Les tensions ont même failli créer un dangereux combat. Cependant, au final, tout le monde se calme. Mais les ennuis sont loin d'être terminé. Les Uncanny Avengers, récemment formés, attaquent l'avion des X-Men afin d'interroger les jeunes venus du passé (le téléphone c'est naze selon Captain America). En effet, ces derniers ont été vus en train de cambrioler plusieurs établissements. L'enquête les conduira à un combat contre des mutant-e-s qu'ils et elle n'ont jamais rencontré mais qui les connaissent.

    Pour ce tome on reste dans le style des précédents. Il y a un peu plus d'action mais cela est secondaire face à ce que ces combats montrent. Le premier et le dernier sont des moyens de placer Jean face à ses capacités au aux craintes qu'elles créent aussi bien chez ses amis que chez ses ennemis. Le second place la Sorcière Rouge en jugement (encore) et, surtout, relie les deux frères Summers leur permettant une petite conversation fraternelle dont les deux avaient bien besoin. Pour l'instant je reste convaincu mais je me demande tout de même quand l'intrigue bougera un peu.

    *
    **
    ***
    **** La lenteur dans la mise en place de l'intrigue semble continuer. Les personnages me semblent bien présentés. J'ai aussi beaucoup aimé le dernier numéro bien plus léger.
    *****

    Image : Éditeur

     

    image_gallery?img_id=7576741&t=1423754483707


  • All-new X-Men 2. Choisis ton camps par Brian M. Bendis, Stuart Immonen et David Marquez

    Titre : All-new X-Men 2. Choisis ton camps
    Auteurs : Brian M. Bendis, Stuart Immonen et David Marquez
    Éditeur : Panini comics 26.09.2014
    Pages : 136

    On continue avec le second tome qui contient les numéros 6-10 de All-New X-Men. Les premiers X-Men ont décidé de rester dans le présent afin de tenter d'améliorer les choses avant de rentrer chez eux. Cependant, bien que leur existence soit secrète, de nombreux groupes ne tardent pas à se rendre compte de leur arrivée. Ceux-ci peuvent n'être qu'inquiet, comme les Avengers, d'autres pourraient avoir des buts moins nobles comme Mystique. Mais, le problème le plus important est de s'adapter aussi bien au monde, qui est différent, qu'aux dangers. Un entraînement est nécessaire et, pour Scott, la plus grande discrétion. De plus, tout le monde n'est pas heureux d'être dans le présent au sein des X-Men du passé. Et cette contestation pourrait bien se terminer sur une conclusion inattendue.

    Apparemment, les auteurs ont décidé d'aller lentement. Bien qu'il y ait des combats j'apprécie tout de même l'idée de laisser les personnages vivre leur vie. Trois, en particulier, sont développés. Tout d'abord Scott qui doit tenter de comprendre comment il a pu devenir ce qu'il voit à présent. Le second est Jean qui doit vivre avec ses nouveaux pouvoirs et les connaissances que cela implique. Personne ne voudrait être à sa place (connaitre sa propre mort ? très peu pour moi) et, surtout, l'utilisation qu'elle en fait devient un peu inquiétant. Enfin, le dernier est Angel qui rencontre son alter ego et qui ne comprend pas ce qui a pu lui arriver. L'intrigue est donc lente à se mettre en place et à la fin de ce second tome on ne sait pas encore dans quelle direction se dirigent les auteurs. Je suis tout de même déçu que les nouveaux mutants ne soient pas présentés et développés.

    *
    **
    ***
    **** Une continuation assez lente, ce qui change des combats qui commencent en trois pages et se terminent 50 pages plus loin, qui permet de développer les personnages.
    *****

    Image : Éditeur

     

    image_gallery?img_id=7270189&t=1409844522493


  • The Superior Spider-Man 3 Fins de règne par Dan Slott, Giuseppe Camuncoli et Humberto Ramos

    Titre : The Superior Spider-Man 3 Fins de règne
    Auteurs : Dan Slott, Giuseppe Camuncoli et Humberto Ramos
    Éditeur : Panini comics 7 janvier 2015
    Pages : 128

    Ce troisième tome contient les épisodes 11-16 de Superior Spider-Man. La prison de super-vilains va être fermée sur ordre du maire Jameson. Mais, avant de la détruire complétement et définitivement, il décide d'y faire se dérouler la dernière exécution de son histoire. Et celle-ci concernera l'Anti-Araignée. L'homme qui a tué la femme de Jameson. Pour que tout se passe bien le maire décide de demander son assistance à Spider-Man et lui explique que l'Anti-Araignée ne doit pas sortir vivant de la prison. Car le vilain a décidé qu'il ne souhaitait pas mourir. Et il détruira tout ce qui se dresse sur son passage. Du moins s'il en est capable. Dans le même temps Spider-Man décide de frapper au cœur d'un empire du crime sans attendre l'accord de la mairie. Ceci le mènera à confronter le Super-Boufon et de rendre l'identité de ce vilain publique.

    Cette fois il y a trois histoires dans ce tome qui sont toutes centrées sur Spider-Man. Peter Parker est laissé de côté et cela n'est pas totalement sans conséquences. La première confronte Spider-Man à l'Anti-Araignée et, surtout, montre qu’Otto, dans le corps de Peter, n'hésite pas à faire chanter le maire si cela lui est utile. Ceci est développé dans les deux autres histoires alors que les ressources de Spider-Man deviennent de plus en plus importantes. Il avait des yeux partout, il n'hésitait pas à utiliser la violence... Maintenant il possède une île dont il fait sa base et il a mis en place une armée, en partie constituée de robots, qu'il charge de combattre les personnes qu'il désigne. Son attitude est de plus en plus questionnée même si, pour l'instant, il garde les faveurs du public.

    • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.
    • Papier toilette.
    • Roman de gare.
    • À lire.
    • Tolkien. Un troisième tome qui continue sur la lancée en présentant un Spider-Man de plus en plus arrogant et inquiétant depuis que l'influence du vrai Peter Parker n'existe plus. Je me réjouis toujours autant de la suite.

    Image : Amazon

     

    superior spider-man,fins de règne,marvel,panini,dan slott,giuseppe camuncoli,humberto ramos

  • Miss Marvel 1. Métamorphose par G. Willow Wilson et Adrian Alphona

    Titre : Miss Marvel 1. Métamorphose
    Auteur-e-s : G. Willow Wilson et Adrian Alphona
    Éditeur : Panini comics 04.02.2015
    Pages : 128

    Ce premier tome inclut les épisodes 1-5 ainsi que All-New Marvel NOW! Point One 1. Il y a une nouvelle héroïne dans l'univers Marvel. Son nom est Kamala Khan, elle est une jeune femme encore adolescente qui tente de découvrir son identité entre ses origines culturelles et sa vie aux USA. Elle est aussi une fan des Avengers et de My Little Ponny qu'elle relie dans des fanfics. Alors qu'elle décide de désobéir à ses parents afin d'aller à une fête avec d'autres membres de sa classe elle entre dans une brume étrange. Elle y fait une expérience hallucinatoire. Lorsqu'elle se réveille, coincée dans un cocon, elle se rend compte qu'elle porte un costume, que son physique a changé et qu'elle possède des pouvoirs. La nouvelle Miss Marvel est née et sa ville a besoin d'elle car un vilain du nom de l'Inventeur commence à faire parler de lui.

    Ce comics a fait parler de lui depuis son annonce. Marvel ose créer une nouvelle héroïne de confession musulmane ! Ensuite, ce sont les très bonnes critiques qui ont commencé à faire parler de ce comics. Après de long mois d'attente panini édite enfin ce premier tome. On trouve une jeune fille de tous les jours qui se bat contre ses parents tout en voulant leur faire plaisir, qui écrit des fanfics sur internet et qui souhaite devenir quelqu'un qu'elle puisse admirer. Puis, on découvre ses désillusions quand elle comprend que posséder des pouvoirs ne la rend pas immédiatement plus forte, sexy et sûre d'elle-même. Dans ce tome nous avons donc principalement la recherche d'identité de Kamala Khan. Doit-elle imiter celle qu'elle admire tant ou se forger sa propre identité ? Il n'y a donc pas (encore) de vilains importants mais un apprentissage. Ce qui n'empêche pas ce premier tome d'être à la fois frais et très plaisant à lire.

    • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.
    • Papier toilette.
    • Roman de gare.
    • À lire.
    • Tolkien. Les super héroïnes qui possèdent leur propre série sont rares. Alors quand un comics de cette qualité débarque on ne peut que se laisse emporter

    Image : MDCU

     

    news_illustre_1423096873_195.jpg


  • Hawkeye 3. L.A. Woman par Matt Fraction et Annie Wu

    Titre : Hawkeye 3. L.A. Woman
    Auteur-e-s : Matt Fraction et Annie Wu
    Éditeur : Panini comics 5 novembre 2014
    Pages : 154

    Après le premier tome mais avant le second (actuellement commandé chez ma librairie préférée) voici le tome 3. Celui-ci regroupe les épisodes Hawkeye annual 1 et Hawkeye 14, 16, 18 et 20 qui se concentre sur Kate Bishop (les numéros pairs suivent Clint Barton). Kate en a marre de New York, marre de son père et de sa nouvelle femme plus jeune qu'elle et, surtout, elle en a marre de Clint. Elle décide donc de partir à Los Angeles afin de se reposer et de parfaire son bronzage. Malheureusement pour elle une vieille ennemie décide justement de s'en prendre à elle au même moment. En moins de 48 heures Kate ne possède plus rien. Loin d'abandonner elle décide de garder le chat et le camping-car d'un couple de lesbiennes tout en louant ses services de super-héroïne au grand déplaisir de la police locale. Les affaires se succèdent mais le succès, lui, un peu moins.

    J'avais beaucoup aimé le premier tome et j'espère recevoir bientôt le second. Heureusement on peut lire le troisième sans trop de problèmes bien que certains points restent obscurs. Celui-ci est tout aussi bon que le premier. Kate Bishop est un caractère attachant qui essaie de bien faire les choses et qui, parfois, réussit. J'ai autant aimé ses scènes d'action que ses commentaires sur ce qu'elle est en train de faire. Les auteur-e-s lui offrent des personnages secondaires tout aussi attachants et qui ont la capacité de faire crier d'horreur les homophobes (surtout sur une scène magnifique). Bref, pour la seconde fois un comics frais et drôle qui m'a fait découvrir un personnage que j'aime déjà

    • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.
    • Papier toilette.
    • Roman de gare.
    • À lire. Drôle, sympa à lire, des personnages attachants et une intrigue qui passe le temps. Beaucoup de bon et (très) peu de mauvais.
    • Tolkien.

    Image : Éditeur

     

    image_gallery?img_id=7407877&t=1416218958810


  • Hawkeye 1. Ma vie est une arme par Matt Fraction, David Aja et Javier Pulido

    Titre : Hawkeye 1. Ma vie est une arme
    Auteurs : Matt Fraction, David Aja et Javier Pulido
    Éditeur : Panini 3 juillet 2013
    Pages : 112

    Dans ce premier tome Panini édite les 5 premiers numéros d'octobre 2012 à février 2013. Hawkeye, Clint Barton, est un Avengers. Il côtoie les dieux, les savants, les mutants et aliens pour combattre les plus grandes puissances de la Terre et au-delà. Mais, lui, n'est qu'un simple humain capable de tirer trois flèches en même temps. Il se sent particulièrement proche de Kate qui porte le même nom de code que lui. Et, mis à part les aventures avec les Avengers, il vit ses propres petits combats. Ceux-ci sont loin d'être de tout repos. Souvent, les choses tournent mal voir très mal et seule la chance sauve Clint Barton. Cependant, quand des preuves très compromettantes sont volées au Shield la chance pourrait bien définitivement tourner.

    Pour cette série écrite par Matt fraction il n'y a pas de gigantesques combats entre créatures divines. Il n'y a que deux humains qui se mettent en face d'autres humains sans pouvoir tout contrôler. Les intrigues ne sont pas très développées mais donnent des scènes drôles avec de bonnes répliques. La relation entre Clint et Kate est plutôt bien écrite et on ne peut qu’apprécier leur amitié. Bien qu'il soit dommage que ce tome soit si court on en sort avec plaisir et l'envie de lire la suite (commandé en ce moment même dans ma librairie préférée). C'est donc quelque chose d'un peu différent que, personnellement, j'ai bien aimé

    • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.
    • Papier toilette.
    • Roman de gare.
    • À lire. Ce n'est pas du Vaughan ou du Rucka mais ça reste très sympa à lire.
    • Tolkien.

    Image : Éditeur

     

    image_gallery?img_id=6305183&t=1373545266920


  • Thor 2. Victoire par J. Michael Straczynski, Olivier Coipel et Marko Djurdjevic

    Titre : Thor 2. Victoireimage_gallery?img_id=4590082&t=1320225565227
    Auteurs : J. Michael Straczynski, Olivier Coipel et Marko Djurdjevic
    Éditeur : Panini 09.11.2011
    Pages : 280

    Ce tome 2 reprend les numéros Thor 9-12, 600-603, Thor Giant-Size Finale 1 Victory et Thor Annual 1 The Hand of Grog. Le tome reprend peu de temps après Renaissance. Asgard est bel et bien sur Terre avec ses habitant-e-s. Thor souhaite que son peuple soit accepté par les habitant-e-s des USA mais il sait qu'il n'est pas prêt. En effet, maintenant que le cycle de Ragnarok s'est terminé les dieux et déesses ne connaissent plus leur place. De plus, l'endroit où ils se trouvent leur est inconnu et très différent du monde froid rempli de géants des glaces qui était leur habitat. Cependant, le retour de Thor et d'Asgard pourrait bien avoir réveillé des dangers. Comment les combattre et quels seront les conséquences ? Surtout, quel est le plan de Loki?

    Le premier tome était sympa. Le second l'est aussi mais il ne réussit pas à se rendre intéressant. Seuls les retours en dehors d'Asgard de Thor m'ont convaincu. En effet, on y voit Thor et Blake tenter de vivre ensemble et de comprendre ce qui se déroule alors que leurs amis sont mis à l'écart ou morts. Le reste n'est que la continuité du tome 1. Le plan de Loki est incompréhensible et franchement lassant. Je ne comprends pas pourquoi autant de pages y sont consacrés. Je n'ai pas non plus apprécié Balder qui n'a été construit que pour être manipulé. D'ailleurs, la plupart des personnages ne sont que de pâles échos d'une idée et, donc, on ne s'y attache pas. Un tome dont je me dispenserais.

    • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.
    • Papier toilette.
    • Roman de gare. Un tome fade dont les personnages n'ont aucun intérêts.
    • À lire.
    • Tolkien.

    Image : Éditeur

  • Black Widow raison d'être par Nathan Edmondson et Phil Noto

    Titre : Black Widow raison d’être
    Auteurs : Nathan Edmondson et Phil Noto
    Éditeur : Panini
    Pages : 144

    Ce premier tome regroupe les épisodes 1-6 ainsi que All-new marvel NOW ! Point One. Black Widow est bien connu grâce à l’interprétation de Scarlett Johansson (on attend toujours un film solo). Mais Natasha Romanov n’est pas que membre des vengeurs. Elle est aussi une espionne au passé trouble. Dans ce premier tome on observe Black Widow dans son travail d’espionne. Elle accepte des missions pour le compte d’individus, d’organisation voir du SHIELD. Ces missions lui permettent de faire deux choses. D’une part stopper des personnes peu recommandables et, d’autre part, de se racheter.

    Ce premier tome nous dépeint différentes missions sans vraiment s’attarder sur les raisons qui se cachent derrière. On observe Natasha déjouer les pièges et agir avec intelligence et ruse dans un monde obscur. Mais on ne sait pas pourquoi on l’a contactée ni ce qu’elle fait vraiment de l’argent qu’elle reçoit. Tout au plus, on voit commencer à se tisser un mince fil rouge qui pourrait devenir le principal ennemi de Natasha à l’avenir. Cette intrigue est accompagnée par un graphisme que j’ai, personnellement, apprécié. Il est simple et épuré. Pas d’explosions de couleurs inutiles juste les personnages et le contexte a minima. La caractérisation de Black Widow est intéressante. Mis à part ses missions on la retrouve dans sa vie de tous les jours. On apprend à connaître son chat dont elle ne veut pas mais aussi sa voisine. En bref, j’ai beaucoup aimé ce premier tome et j’espère voir la suite.

    • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

    • Papier toilette.

    • Roman de gare.

    • À lire. Bien écrit, bien dessiné et avec peu de choses que je n’ai pas appréciées.

    • Tolkien.

    Image : Amazon

    41JfMQDghDL.jpg