adriano lucas

  • Nightwing vol. 2. Fear state par Tom Taylor, Robbi Rodriguez, Cian Tormey et Adriano Lucas

    Titre : Nightwing vol. 2. Fear state
    Auteurs : Tom Taylor, Robbi Rodriguez, Cian Tormey et Adriano Lucas
    Éditeur : DC 21 juin 2022
    Pages : 152

    Ce volume 2 contient Nightwing 84-86, Nightwing 2021 Annual et Batman Urban Legends 10. Le premier volume est une histoire détachée, sauf quelques points. Ce second volume se place au sein d'un arc narratif se déroulant sur plusieurs séries. Nightwing est appelé par Oracle pour se rendre à Gotham. Une Gotham sous le joug d'une milice privée organisée par le Magistrat et de son vaste appareil de surveillance. La ville n'est plus libre mais quadrillée par des soldats lourdement armés et qui ont le droit d'agir selon leur bon vouloir ainsi que d'espionner tout le monde. Nightwing accepte d'aider Oracle à défendre son réseau et à mettre à mal le système du Magistrat.

    SPOILERS

    Je n'ai pas lu les autres séries qui prennent place autours de Fear State, et je n'en ai pas envie. Nécessairement, cela impacte ma lecture. En effet, je dois accepter de ne pas tout comprendre sur l'état de Gotham et de ses personnages. Heureusement, nous avons un peu d'exposition. C'est suffisant pour permettre de lire ce volume mais le ton est clairement différent. Je préfère l'écriture du premier volume qui devrait revenir dans le troisième.

    Fear State dure 3 épisodes dans ce volume 2. Le comics est complété par un extrait de Urban Legends et un annual de noël. J'ai apprécié les deux numéros. L'un se concentre sur Jason Todd et sa relation avec Dick Grayson. Ces deux personnages se voient comme des frères et donc se font immédiatement confiance, même si les apparences sont contre Todd. La seconde histoire est construite sur le modèle de Dickens. Nightwing refuse de fêter noël et différentes Batgirls vont le visiter pour parler du passé, du présent et du futur. C'est simple et efficace à défaut d'être original.


    ** 
    *** La nécessité d'écrire un tie in aux autres séries rend ce volume moins intéressant
    ****
    *****

    Image : Éditeur