amulet

  • The shadow of Kyoshi (avatar the last airbender) par F. C. Yee

    Titre : The shadow of Kyoshi (avatar the last airbender)
    Auteur : F. C. Yee
    Éditeur : Amulet 21 juillet 2020
    Pages : 352

    Kyoshi est l'avatar depuis maintenant deux ans. Elle n'est pas aussi aimée que Yun ni aussi capable en ce qui concerne les relations avec la noblesse du royaume de la Terre. Mais elle agit de manière forte et sans concession contre les bandes de bandits qui vivaient sur le royaume. Elle tente aussi de retrouver Yun tout en apprenant ce que son rôle implique, ayant l'impression d'échouer plus souvent que de réussir. Une invitation à une fête au royaume du Feu pourrait lui permettre de se reposer un peu, ou pas.

    SPOILERS

    Ce roman suit le premier roman dans son intrigue. On retrouve donc une partie des intrigues du premier, en particulier la relation avec Yun et les essais de Kyoshi d'être différente. Le roman permet aussi de continuer à construire l'univers d'Avatar. En particulier, il donne plus de substance à Kuruk qui, jusque-là, était décrit comme un Avatar qui n'avait pas réellement agit. Son destin, tel qu'il est écrit, est particulièrement tragique.

    Ce roman s'inscrit aussi dans la tradition de cet univers de placer les personnages face aux conséquences de ce qui a été fait par le passé. Kyoshi doit agir parce que Kuruk n'a pas pu garder l'équilibre dans le monde des humain.e.s. Kuruk a dû agir ainsi car Yangchen n'a pas réussi à garder l'équilibre entre les esprits et les humain.e.s. Aang et Korra aussi suivent ce schéma. Bien entendu, on comprend que les figures du passé, même sublimée, ne sont pas parfaites. Mais le roman explique surtout que les Avatars, et nous par extension, devons continuer de tenter à trouver la bonne solution. Des erreurs seront faites mais, avec de la chance et de la sagesse, celles-ci seront de moins en moins nombreuses.

    *
    **
    ***
    **** Une suite que j'ai beaucoup aimé pour continuer à construire un univers que j'apprécie
    *****

    Image : Éditeur

  • The rise of Kyoshi (avatar the last airbender) par F. C. Yee

    Titre : The rise of Kyoshi (avatar the last airbender)
    Auteur : F. C. Yee
    Éditeur : Amulet 16 juillet 2019
    Pages : 464

    Kyoshi n'est personne. Une orpheline qui vit dans les rues d'une ville que personne ne connait. Observée par un moine de la nation de l'Air elle est acceptée au sein de la maison de l'un des sages les plus influents de la nation de la Terre. Elle n'y est qu'une simple servante qui serait totalement inconnue sans son amitié pour l'Avatar Yun. Ce dernier est un prodige capable de maitriser la terre comme personne ne semble en être capable. Il est éduqué aussi bien en ce qui concerne la force brute que l'équilibre ou encore la diplomatie et la politique. Après le dernier avatar l’époque de Yun semble bien partie pour être un âge d'or. Cependant, les sages se sont trompé.e.s. Yun n'est pas l'avatar. Kyoshi est l'avatar.

    SPOILERS

    Je n'ai pas beaucoup de chance avec les adaptations en romans de séries et films ou de jeux vidéo. La lecture du premier roman au sein de l'univers Dragon Age fut laborieux tandis que le roman autours des jeux Batman Arkham fut une véritable agonie. Mais les comics autours du monde d'Avatar sont une véritable joie pour moi. Lorsque j'ai su qu'un roman permettrait d'en savoir plus sur un autre Avatar, Kyoshi, j'ai décidé de tenter le coup en espérant que l'effort serait récompensé.

    Ce roman réussit à construire un peu plus sur un univers déjà bien constitué. Certes, il ajoute des éléments dans le passé des séries mais ceux-ci enrichissent ce que l'on connait déjà. L'idée que les Avatar sont suivis d'un certain nombre de personnes est concrétisé. Ces personnes deviennent responsables du fonctionnement de l'Avatar au sein du monde, le guidant et l'entrainant. Dans ce roman, ces personnes sont aussi particulièrement puissantes politiquement, en particulier au sein du royaume de la Terre dans lequel l'intrigue se développe. Ce royaume est décrit comme centralisé autours d'un roi mais dont le pouvoir ne réussit pas à réellement unifier le royaume. Des administrateurs et bandits peuvent, de temps en temps, créer des territoires pratiquement indépendants alors que la corruption est partout.

    Kyoshi est connue dans les différents médias de cet univers comme un Avatar puissant et sans concession. Ce roman permet de comprendre comment une servante devient l'Avatar et pourquoi elle agit comme on le sait après sa mort. Kyoshi veut la justice. Mais au lieu d'entrer dans le monde normal de la justice, l'état de droit, elle se veut la dernière conséquence pour les personnes qui abusent de leur pouvoir, que ces personnes soient considérées comme légitimes au sein d'un état ou des bandits. Au lieu de laisser des gens qui se pensent au-delà des jugements elle se place comme le jugement ultime que personne ne peut échapper. Même si cela n'implique pas l'absence de merci cette position implique la nécessité de la violence voire du meurtre, ce qui est très différent de Aang qui essaie d'atteindre un niveau de pacifisme ultime même face à ses ennemis les plus cruels. Le contraste est intéressant et permet de poser les questions de la nécessité de la violence mais aussi de la capacité de réguler des personnes ayant un pouvoir important, parfois sans véritable mesure.

    *
    **
    ***
    ****
    ***** Un bon premier tome. J'espère que la suite sera tout aussi bonne

    Image : Éditeur