cavan scott

  • Star Wars : The High Republic : The rising storm par Cavan Scott

    Titre : Star Wars : The High Republic : The rising storm
    Auteur :  Cavan Scott
    Éditeur : Disney 29 juin 2021
    Pages : 448

    La Catastrophe ayant coupé l'hyperespace n'est pas oubliée. Mais la République, via la chancelière Soh, souhaite aller vers le futur et célébrer son unité et sa diversité. Pour cela, la chancelière a commandé une grande foire qui se déroulera sur une planète pendant plusieurs mois. Les préparations sont immenses et un grand nombre de planètes sont conviées pour l'ouverture. Malgré quelques questions, personne ne pense réellement à stopper la foire. La République n'a-t-elle pas détruit le gros des forces Nihils ? Les Drengirs ne sont-illes pas une menace lointaine ? Mais un Jedi a un mauvais pressentiment.

    SPOILERS

    Il ne faut pas beaucoup réfléchir pour comprendre que les jedis sont arrogants. La première trilogie, les films 1-3, montrent un ordre Jedi qui se mue en ordre militaire en quelques années. Incapables de mettre en question les choix malgré la menace Sith. Ce roman montre lui aussi l'arrogance des jedis et de la République. Les deux organisations se considèrent pratiquement invincible et incapable de faillir malgré les menaces Nihils et Drengirs. Dans les deux cas, les jedis et la République ne savent pratiquement rien et pourtant pensent pouvoir facilement vaincre. Heureusement, cette période de la Haute République montre une galaxie unie autours de l'espoir d'un avenir meilleur et la nécessité de l'union face à l'adversité, une différence majeure qui permet aux jedis de survivre et de garder la confiance du public.

    L'intrigue est servie par un auteur bien plus talentueux que pour le précédent livre. Bien que ce roman soit plus long il donne l'impression de se lire plus rapidement. Les point de vue internes sont bien mieux utilisés et permettent de réellement créer des personnages, de leur donner substance et intérêt. Mieux encore, l'auteur montre comment les jedis évitent de tomber dans le piège que connaitront leurs descendants. Même si la République demande leur aide, illes refusent de devenir des militaires. À plusieurs reprises, l'auteur nous montre comment les jedis combattent, en cherchant toujours un moyen d'éviter de prendre des vies. L'auteur montre aussi que les jedis ne sont pas suffisant pour défendre la galaxie. Malgré leur puissance, les attaques d'envergures comme celles montrées dans ce roman, ne peuvent pas être stoppées et les jedis ne peuvent que réagir et essayer de sauver le plus de monde possible. Au vu des deux menaces décrites pour cette période, je me demande comment les prochains romans tenteront de créer un moyen de défendre la galaxie sans tomber dans le piège qu'est la guerre des clones.


    ** 
    *** 
    **** Après un premier roman assez mauvais un second que je trouve très bon
    *****

    Image : Disney

  • Dooku: Jedi Lost par Cavan Scott

    Titre : Dooku : Jedi Lost
    Auteur : Cavan Scott
    Éditeur : Penguin 3 octobre 2019
    Pages : 480

    Dooku est un sith. L'un des personnages qui a lancé la guerre des clones en annonçant le mouvement séparatiste. Il est aussi le maitre de l'une des assassines les plus dangereuses de la galaxie et le conte d'un monde éloigné. Mais Dooku fut aussi l'un des jedis les plus prometteurs de sa génération au point d'être choisi comme padawan par rien de moins que Yoda lui-même. Comment s'est-il éloigné de l'ordre jedi afin de devenir l'un de ses ennemis ? C'est la question que se pose Asajj Ventress alors qu'elle est envoyée en mission afin de retrouver la sœur de Dooku.

    SPOILERS

    Ce livre est le script du livre audio du même nom. Il permet de mieux connaitre la vie et la jeunesse de Dooku, joué par Christopher Lee. L'histoire commence donc loin dans le passé alors que Dooku est un simple initié et se termine peu de temps avant la guerre des clones alors que l'on apprend l'influence d'une figure mystérieuse sur Dooku. Le récit des années d'apprentissage puis de maitrise de Dooku permettent de mettre en scène les raisons de son éloignement face à l'ordre jedi. En particulier, c'est le refus d'accepter les dangers du retour des siths et le refus d'agir pour aider qui poussent Dooku à chercher un autre moyen de sauver le plus de personnes possibles, le poussant en direction d'une séparation avec une République dont les représentant-e-s ne semblent s'intéresser qu'aux aspects économiques de l'univers. Bien que les aspects politiques soient peu décrits on comprend mieux les incapacités de la République et des jedis.

    Mais ce livre parle aussi d'un personnage central de la série Clone Wars : Asajj Ventress. Elle est une ancienne esclave sauvée par un jedi en exil qui meurt sans l'envoyer au temple Jedi. Elle est sauvée à nouveau par Dooku qui en fait son apprentie. Durant une grande partie de la série, elle est contrôlée par sa soif de vengeance avant de tenter de trouver une autre voie. C'est, selon moi, l'un des personnages dont l'intrigue est la plus intéressante de la série. Intrigue qui se termine en dehors de la série. Ce roman permet de mettre en avant ses doutes face à Dooku et ses capacités de trouver une autre plus dans l'univers. Face à Dooku la contradiction est portée par son ancien maitre qui essaie de la pousser à rejoindre l'ordre jedi plutôt que de continuer à être une assassine.

    Ainsi, ce script permet de mieux connaitre deux des personnages les plus intéressants de l'univers star wars. Leurs passés sont décrits en laissant assez de points sombres pour permettre une interprétation. Bien qu'un script implique certaines différences avec un roman, il m'a semblé facile d'entrer dans les scènes décrites par l'auteur. Il est simplement dommage que les dernières scènes soient si rapides.

    *

    **

    ***

    **** Deux personnages majeurs qui reçoivent une histoire intéressante

    *****

    Image : Éditeur