federico blee

  • Runaways 5. Cannon Fodder par Rainbow Rowell, Andrés Genolet, Kris Anka, Walden Wong, dee Cunniffe, Matthew Wilson, Federico Blee et Jim Campbell

    Titre : Runaways 5. Cannon Fodder
    Auteur.e.s :  Rainbow Rowell, Andrés Genolet, Kris Anka, Walden Wong, Dee Cunniffe, Matthew Wilson, Federico Blee et Jim Campbell
    Éditeur : Marvel 9 septembre 2020
    Pages : 160

    Ce volume 5 contient Runaways (2017) 25-31. Depuis que le groupe nommé Runaways s'est réuni par suite de leur découverte des activités de leurs parents jamais illes n'ont pensé pouvoir être un groupe de héros et héroïnes. Lors de leur retour ensemble, initié par Gert et Chase, illes souhaitaient simplement vivre ensemble et se soutenir mutuellement. Mais, récemment, Karolina a décidé de faire plus. Elle veut devenir une véritable héroïne. Rapidement, elle est observée par un certain Doc Justice qui propose de leur apprendre à travailler en équipe.

    SPOILERS

    Les Runaways ne sont pas une équipe, c'est une famille. Illes vivent ensemble. Illes travaillent pour un salaire et pas pour le plaisir de contribuer à la société par un emploi important. Illes essaient de vivre ensemble malgré les crises. Doc Justice, lui, a toujours été un héros. Il veut être vu et il veut surtout ne pas être oublié. Son seul et unique but est d'être observé, de contrôler la narration.

    Les auteur.e.s nous montrent rapidement que Doc Justice n'est pas exactement ce qu'il semble être. Il est trop bon enseignant. Il possède trop de choses qui le lient à d'anciennes itérations de son équipe. Surtout, toutes ses équipes ont connus des tragédies alors que lui a survécu. Pire encore, il se marie toujours avec le même type d'héroïne. Logiquement, il n'y a que Gert qui se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond car elle est la seule que Doc Justice laisse de côté. Cette arrivée de Doc Justice n'est donc qu'une parenthèse. Mais elle permet de consolider la famille et de leur permettre d'être un peu meilleurs au combat.

    *
    ** 
    *** 
    **** Pas besoin de beaucoup d'action, les auteur.e.s savent que les relations entre les personnages sont bien plus intéressantes.
    *****

    Image : Éditeur