jean-marie de ketele

  • Evaluer des compétences : Guide pratique par François-Marie Gérard, Jean-Marie De Ketele et BIEF

    Titre : Évaluer des compétences : Guide pratique
    Auteur : François-Marie Gérard, Jean-Marie De Ketele et BIEF
    Éditeur : De Boeck 2011
    Pages : 251

    L'évaluation est l'un des centres de la pratique de l'enseignement. C'est aussi une pratique de plus en plus généralisée, aussi bien dans le monde professionnel qu'après une expérience de consommateur. Ces derniers exemples, bien que souhaitant contrôler et améliorer une pratique, sont particulièrement médiocre en termes de pensée de l'évaluation. En effet, cette pratique est compliquée. Il faut suivre des injonctions de nombreuses personnes et institutions tout en essayant de juger de manière exacte la personne évaluée. Il est donc normal que des livres entiers soient consacrés à ce sujet, dans celui-ci que je viens de terminer.

    Ce livre est construit en 4 parties et 15 chapitres nommés séquences, sans prendre en compte l'introduction, la conclusion et une séquence 16 sous forme d'atelier pratique pour vérifier son apprentissage. Ces séquences ne sont pas forcément destinées à être lues à la suite. Il est possible de parcourir le livre selon des intérêts précis, comme le montre un guide de lecture au début de l'ouvrage. Les séquences sont organisées en une situation qu'il faut questionner. À la suite sont proposées des informations théoriques. Enfin, un exercice pratique est suivi d'une proposition de correction. Le but des auteurs est de présenter une méthode, de la justifier théoriquement puis de permettre l'autoformation par des exercices et une réflexion.

    Le but des auteurs est donc de proposer une évaluation des compétences. Celle-ci n'implique pas simplement des connaissances vérifiées par des questions précises auxquelles il faut répondre et dont le nombre d'erreurs et de réponses justes permettent de calculer une note précise. L'évaluation de compétences implique un enseignement de ces compétences, via des situations problèmes, ainsi qu'une évaluation qui dépense de critères précis. Ces critères doivent être évalués selon l'échec, la réussite ou l'excellence. Ainsi, on n'observe pas simplement la capacité à répondre à une question mais la capacité à gérer un problème complexe. Mieux encore, même si l'étudiant-e fait une erreur ce type d'évaluation permet tout de même de noter positivement ce qui est réussi.

    Les auteurs proposent donc un système d'évaluation complexe. Il implique non seulement de préparer son enseignement mais aussi ses évaluations ainsi que les grilles d'évaluation. Malgré ce temps important de préparation, les auteurs souhaitent défendre une méthode qui, selon eux, permet une amélioration importante des élèves. Ils défendent aussi une culture de la réussite, ce qui veut dire d'essayer de faire réussir un maximum d'élèves. Ce livre s'adresse spécifiquement aux profesionnel-le-s de l'enseignement et des personnes extérieures pourraient ne pas s'y retrouver, cependant il permet aussi de mieux comprendre l'inutilité des nombreuses évaluations que l'on subit ou que l'on est invité à faire dans notre société.

    Image : Amazon