john timms

  • Superman Son of Kal-El 1. The truth par Tom Taylor et John Timms

    Titre : Superman Son of Kal-El 1. The truth 
    Auteurs : Tom Taylor et John Timms
    Éditeur : DC 31 mai 2022
    Pages : 160

    Ce volume 1 contient Superman son of Kal-El 1-6. Superman, Kal-el ou encore Clark Kent a eu un enfant avec Lois Lane: Jonathan Kent. Encore jeune, il avait découvert ses pouvoirs. Puis il a disparu quelques temps. Après être revenu du futur, il apprend que son père pourrait bientôt disparaître aussi lui laissant la responsabilité de protéger la Terre contre d'autres et contre elle-même. Mais Jonathan ne souhaite pas se contenter de traiter les symptômes comme son père. Il souhaite un monde meilleure pour la planète et ses habitant-e-s ce qui force une implication plus forte. Mais comment s'impliquer sans effrayer quand on possède les pouvoirs de Superman?

    SPOILERS

    Superman ne m'intéresse pas. Souvent, on se contente de montrer sa puissance sans prendre en compte les restrictions que cela implique ainsi que l'incapacité de sauver tout le monde. Mais j'ai confiance en Tom Taylor et les critiques lues sur internet m'ont convaincu de donner une chance à cette série. Ce fut un très bon choix. Dès le début, j'ai apprécié la lecture. Certes, rapidement on risque d'être un peu perdus à cause des changements de l'univers DC (je n'ai pas tout suivi). Mais si on se laisse porter ça passe rapidement. Je note aussi la mise en avant de la sexualité de Jonathan qui commence à sortir avec un homme.

    Cette série est écrite pour nous parler. Jonathan ne se contente plus de réagir il veut agir. Cela implique de poser la question des problèmes systémiques et de ce qui arrive après qu'il ait vaincu un danger. Ainsi, Jonathan va se frotter à la question de la catastrophe climatique et des réfugié-e-s, poussant à son arrestation pacifique. D'habitude, montrer un Superman agissant contre un gouvernement implique immédiatement sa transformation en tyran. Ce premier volume pose la question de l'usage de ses pouvoirs, des limites et de la manière de se restreindre. Mais il pose aussi la question de la nécessité de l'action, au risque de rendre nerveux quelques dirigeants de pays et de firmes.


    ** 
    *** 
    **** Tom Taylor me semble être une des valeurs sûres de DC
    *****

    Image : Éditeur