tana ford

  • Livewire 3. Champion par Vita Ayala, Tana Ford et Kelly Fitzpatrick

    Titre : Livewire 3. Champion
    Auteur-e-s :  Vita Ayala, Tana Ford et Kelly Fitzpatrick
    Éditeur : Valiant 20 mai 2020
    Pages : 112

    Ce dernier volume contient Livewire 9-12. Amanda McKee, Livewire, fut une des personnes les plus proches de Toyo Harada avant de le trahir. Le gouvernement des Etats-Unis lui demande de l'aide afin de lutter contre la fondation Harbinger. À la suite de cela elle devint une héroïne pour le grand public. Mais lorsque le gouvernement des Etats-Unis décide de capturer ou d'assassiner les psiotiques Livewire décide de contre-attaquer et détruit toutes les infrastructures électroniques sur le territoire des USA faisant d'elle une terroriste recherchée. Depuis, elle se cache. Mais un politicien en course pour le sénat souhaite lui donner l'occasion d'expliquer ses actes publiquement.

    SPOILERS

    J'ai honnêtement bien aimé les trois volumes autours de Livewire. Amanda McKee était obligée de repenser ses actions. Elle a compris avoir perdu le contrôle et devoir vivre avec des morts qu'elle a causés, alors que d'autres options existaient. Amanda n'est donc pas montrée comme parfaite mais comme humaine. Face à sa peur elle n'a pas pu rester rationnelle et doit maintenant accepter les conséquences de ses actes avant de pouvoir recréer un lien avec le reste du monde.

    Après un premier volume qui la poussait à l'introspection et un second volume qui mettait en cause ses a priori ce troisième volume lui permet de trouver des allié-e-s en vue de protéger sa famille. Les personnes qui l’aident ne sont pas parfaites non plus. Elles usent de méthodes douteuses se basant sur une vision fonctionnaliste des relations humaines. L'écriture de ce troisième volume est assez intéressante de ce point de vue. Mais j'ai aussi l'impression que nous aurions pu avoir mieux, plus intense, plus compliqué. Donc oui, j'ai apprécié cette fin mais il manque un petit quelque chose pour la rendre réellement bonne.

    *
    ** 
    *** 
    **** Une série intéressante et bien écrite mais qui aurait pu être bien meilleure.
    *****

    Image : Éditeur