the fowl twins

  • The Fowl Twins par Eoin Colfer

    Titre : The Fowl Twins
    Auteur : Eoin Colfer
    Éditeur : Disney 5 novembre 2019
    Pages : 320

    Artemis Fowl II a eu sa dernière aventure avec les fées. Depuis le blackout mondial les Fowls sont donc devenus les allié.e.s des fées dans un monde qui est un peu plus favorable envers la nature. Les parents ont d'ailleurs changé de maison pour une construction écologique. Mais si Artemis Fowl II a d'autres projets en tête, dont un voyage en cours en direction de Mars, ses deux frères pourraient toujours créer des problèmes. L'un, Beckett, aime agir tandis que le second, Myles, ressemble beaucoup à son frère. Bien que Myles ne croît pas aux fées il sera obligé de revoir ses a priori lorsqu'un chasseur anglais, une nonne, une pixie et un troll se retrouveront simultanément dans sa vie.

    SPOILERS

    J'avais beaucoup aimé la série Artemis Fowl même si certains livres étaient moins bons que d'autres. Artemis était un criminel et un génie mais aussi un enfant qui souhaitait surtout retrouver ses parents. Il était facile de se mettre dans ses chaussures et d'éprouver de l'empathie pour lui-même dans les actes les plus irresponsables. Donc quand j'ai su, un peu tardivement, que l'auteur avait écrit une sorte de suite sur les frères jumeaux d'Artemis j'ai souhaité me replonger dans ce monde. Malheureusement, la magie ne fonctionne pas. Pire, la magie est absente.

    Ce qui explique l'échec de ce roman, sans le rendre extrêmement mauvais pour autant, sont les personnages. L'auteur a eu la bonne idée de changer de personnages ce qui permet d'éviter de revenir sur ce qui a été écrit auparavant. Mais ces nouveaux personnages sont détestables. Le méchant principal ressemble à une caricature de vilain de comics ou de James Bond écrit dans un moment de grande fatigue, pour remplir des pages. La seconde personne que l'on peut considérer comme mauvaise est tout aussi caricaturale, une nonne qui mixe espagnol et anglais. Myles est censé être sympathique mais ne réussit qu'à exaspérer lors de la lecture. Son frère est censé créer une dose d'humour mais son écriture est paresseuse ne créant que l'exaspération lors de ses dialogues.

    Ce qui n'aide pas le roman est aussi sa longueur. Toutes les scènes sont très longues pour aucunes bonnes raisons. Eoin Colfer, de temps en temps, explique quelques scènes mais son écriture donne l'impression d'être sur pilote automatique afin de noircir des pages. Tout se répète de nombreuses fois, tout est lent quand ce n'est pas grotesque. Des révélations ne sortent de rien simplement pour permettre au récit de continuer. Bref, ce roman me semble assez médiocre et ce n'est pas le fait qu'il soit destiné à un public jeune qui va me rendre plus indulgent, au contraire.

    *
    **
    *** Une énorme déception, un roman qui ne tient que par son lien avec Artemis Fowl. Vais-je réellement accepter de subir le second volume ?
    ****
    *****

    Éditeur